Éric Zemmour vient de déclarer sa candidature à la présidentielle de 2022 via une vidéo sur les réseaux sociaux. La campagne commence et le premier meeting du candidat officiel est prévu pour le 5 décembre au Zénith de Paris. 

La campagne est lancée 

A la manière du Général De Gaulle, Éric Zemmour a fait, ce mardi 30 novembre, son appel au peuple Français :

« Je me suis longtemps contenté du rôle de journaliste, d’écrivain, de cassandre, de lanceur d’alerte, […] je suis revenu de cette illusion, comme vous, je n’ai plus confiance, comme vous, j’ai décidé de prendre notre destin en main. » 

« Il n’est plus temps de réformer la France mais de la sauver, c’est pourquoi j’ai décidé de me présenter à l’élection présidentielle. » 

« Ils vous diront que vous êtes racistes, que vous êtes animés par des passions tristes, alors que vous êtes animés par la plus belle des passions, sauver la France. »

« Nous serons dignes de nos ancêtres : nous ne nous laisserons pas dominer, vassaliser, conquérir, coloniser, nous ne nous laisserons pas remplacer. »

« Aidez-moi ! Rejoignez moi ! Dressez-vous ! Nous Français, nous avons toujours triomphé de tout. Vive la république et, surtout, vive la France. »

A travers son discours, Éric Zemmour nous indique également son axe de campagne autour de cinq grandes priorités : identité, instruction, impôts, industrie et indépendance. 

Une pré-campagne éclatante 

Depuis plusieurs mois, la politique française est chamboulée par la venue du presque candidat Éric Zemmour. A travers ses apparitions médiatiques sur les plateaux télévisés ou lors de ses multiples entrevues avec ses partisans dans tout l’hexagone, Éric Zemmour a su imposer ses thèmes et libérer la parole jusqu’alors bâillonnée. 

En seulement quelques mois, le désormais candidat a mis en lumière l’ampleur du désastre qui touche la France. La notion de grand remplacement, dont 67% des Français s’affolent, et la conscience d’une guerre de civilisation se déroulant sur notre territoire sont entrées dans le débat public. Ainsi, le grand thème de la perte d’identité qui inquiète et menace le peuple français n’aurait pu ressurgir sans l’abnégation d’Éric Zemmour et de ses soutiens. 

C’est grâce à vous, Français, qui désirez préserver vos racines, qu’Éric Zemmour est d’ores et déjà en mesure d’accéder au second tour. C’est grâce à vous, Français, qui vous souciez de votre appartenance à cette grande nation, que nous pouvons à nouveau nous exprimer. Et c’est grâce à vous, Français, qui vous préoccupez de l’avenir de la France, que nous pouvons à nouveau espérer. 

Julien Dupuy / Rafaël P.
Rédacteurs