Eric Zemmour effectue son retour dans Face à l’info, ce 30 août, à l’occasion de la rentrée. Retour sur le succès de l’émission en attendant #LeRetourDuZ .

Ces deux mois d’été n’auront pas suffi à faire baisser l’engouement médiatique sur celui qui se présente devant les Français tous les soirs pour la troisième année de suite sur CNEWS. C’est aujourd’hui le retour d’Éric Zemmour à 19h pour une nouvelle saison de l’émission Face à l’info. Ce retour est attendu par les téléspectateurs et par les médias pour prendre le pouls d’une rentrée qui sent la poudre. Les sujets ne manquent pas, l’actualité est riche, plus que jamais. Beaucoup attendent cette première prise de parole dans cette émission qui ne cessent de séduire de nouveaux fidèles.

Les audiences augmentent, de 1,4% de part d’audience en 2019 (chiffres Médiamétrie), elles ne cessent de progresser et de battre des records. Le 28 mai 2020, Face à l’info établit un record avec 494 000 téléspectateurs à 2,9 % de part d’audience, frôlant même par moment les 530 000 spectateurs. Cette progression linéaire se poursuit jusqu’à atteindre le 3 mai 2021 un nouveau record, avec une audience de 819 000 téléspectateurs, soit 4,1 % du public, avec un pic à plus d’un million de téléspectateurs. Cette performance permet à CNEWS de prendre la tête des chaines d’informations pour l’ensemble de cette journée.

Ces chiffres nous montrent l’engouement croissant autour d’Eric Zemmour et des intervenants de l’émission. Ce succès tire vers le haut l’ensemble de la chaine d’information du groupe Canal + car l’émission attire un public toujours plus nombreux. Le Point, dans son article publié le 04/05/2021, nous rapporte même que « CNews a détrôné la « première chaîne d’info de France ». Ce lundi, la chaîne du groupe Canal+ a enregistré 2,7 % de part d’audience contre 2,5 % pour sa concurrente BFMTV. » Un basculement amorcé avec l’émission de Pascal Praud, qui prend plus d’ampleur avec Face à l’info à 19h. En effet, à partir de 19h Cnews passe régulièrement à plus de 4% de part d’audience quand BFM TV stagne entre 1 et 1,5%. Nous observons donc que de manière récurrente Cnews est en tête, et ce grâce à des intervenants toujours plus loin de la bien-pensance et de la paresse intellectuelle. La chaine d’information ne s’y trompe pas, la liberté de ton étant synonyme de succès, celle-ci donne également la parole à Mathieu Bock-Côté. Ce sociologue, universitaire, essayiste et chroniqueur québécois d’orientation conservatrice, saura proposer une grille de lecture différente et complémentaire.

Ce succès de Face à l’info permet à un public toujours plus large d’accéder à une autre grille de lecture de la société que celle assénée par les chaines concurrentes. Une grille de lecture souverainiste, nationale, mettant en lumière les sujets d’inquiétudes des Français en tentant d’y répondre par des analyses aussi argumentées que pertinentes. Un ilot de liberté de ton dans cet océan de conformisme, et les spectateurs, toujours plus nombreux ne font que confirmer ce besoin. C’est cet accès toujours plus large à des idées que beaucoup pensaient inaudible à la télévision qui peut démocratiser et pérenniser cette contre-culture télévisuelle. Il n’est aucun doute que Face à l’info prend toute sa part dans cette liberté d’expression retrouvée, les spectateurs ne s’y trompent pas, le succès est au rendez-vous.

Axel Daumas
Rédacteur